Search

L'oasis des nuages

En partenariat avec David Simonson Landscape (paysagiste)

Inspirée par la nature, cette oasis captera les gouttelettes d’eau en suspension dans les nuages et le brouillard ambiant pour alimenter son éco-système. Cette fastidieuse récolte est ici accélérée par une innovation naturelle empruntée à un étonnant sujet – le Stenocara (famille des coléoptères). Ce scarabée, qui habite dans le désert de Namibie sur la côte sud-ouest de l’Afrique, s’est doté d’un ingénieux système de collecteur d’eau personnel pour résister à l’aridité de son milieu.

 

Dans notre jardin, le scarabée dominera l’oasis et reproduira la posture de l’insecte. Perché et cambré vers les nuages sur de fines pattes en métal, un filet à brouillard symbolisera le nouvel élytre du scarabée. Cette nouvelle peau piégera les gouttelettes de la brume matinale avant de les écouler à l’extrémité de sa tête pour rejoindre le bassin de l’oasis. Pour assurer l’animation du jardin toute la journée, des brumisateurs reproduiront le brouillard dissipé dans le jardin.

À l’entrée du jardin, les visiteurs pénétreront dans un monde de végétation luxuriante, aux couleurs et aux feuillages généreux entourant l’oasis. Au centre du jardin, un plan d’eau miroir sera entouré en ses bords de végétations denses et voluptueuses. Cette oasis sera alimentée en eau par le grand scarabée du jardin et les gouttes collectées se déverseront petit à petit dans le bassin central.